J'ai reçu par mail le témoignage de Suzann:


"J'ai 34 ans, je suis attteinte de spondylarthrite suite à une opération du dos ratée en 1990. Le diagnostic a été posé  a été posé en 1993, après trois ans de douleurs incompréhensibles et très invalidantes aux sacro-iliaques.
Après a commencé ce que beaucoup connaissent : de médecins en spécialistes, d'analyses en traitements, d'arrêts de travail en hospitalisations, rien n'y fait, rien ne soulage et la douleur toujours là ...On apprend à vivre avec, mais on ne l'accepte jamais. J'avale comprimés sur comprimés, salazopyrine, anti-inflammatoires toujours plus nombreux, antalgiques toujours plus puissants, les protecteurs gastriques pour éviter l'ulcère. Le moral empire en même temps que la douleur et la maladie. J'appréhende l'avenir et on n'ose plus faire de projet, réserver de vacances,...
J'ai entendu parler du régime une première fois, mais sans m'y intéresser. L'idée me semblait absurde, je ne voyais pas le rapport entre l'alimentation et la SPA.
Quelques années après, j'ai l'occasion de discuter avec quelqu'un qui suit le régime et dont la SPA s'est très fortement améliorée.
Tout en restant sceptique, mais n'ayant aucun traitement efficace et une aggravation de la maladie, je décide de suivre son exemple.
Les premiers résultats  se font  sentir au bout de trois mois, les douleurs disparaissent progressivement, je perds du poids, je retrouve beaucoup plus d'énergie et je diminue fortement les anti-inflammatoires et les antalgiques, jusqu'à les supprimer.
Je continue le régime depuis, cela fait quatre ans et demi maintenant. J'ai pratiqué du yoga et du taï ji chuan, qui m'ont aidés à me ré-approprier mon équilibre et ma souplesse, mais aussi beaucoup de vélo et de marche à pied.
Il m'arrive de prendre encore quelques anti-inflammatoires à petites doses pendant un à plusieurs jours, suites à des erreurs dans le régime. Ces erreurs, je les corrige aujourd'hui grâce aux autres témoignages et notamment grâce au forum de manon et continue à améliorer sensiblement ma santé.
Comme Manu, j'ai fait mes propres expériences sur d'autres aliments en dehors du régime, par exemple je supporte assez mal le soja sous sa forme sucrée, le chocolat ne passe qu'à toute petite dose, je garde ces aliments uniquement pour me faire plaisir de temps en temps, sans abuser."