je vais essayer de vous faire un petit résumé des débats, idées reçus et controverses autours de l'épineux problème des vaccins et des maladies auto immunes/inflammatoires.

où en sont les connaissances?

Si les rhumatologues vous demandent souvent lors du premier interrogatoire si vous avez fait une gastro entérite, une infection urinaire à Chlamidiae... avant votre première poussée de spondylarthropathie, combien vous demandent si vous avez fait des vaccins dans un laps de temps assez court avant les premiers symtômes?

Cette question du lien entre vaccination et maladie auto-immune ou inflammatoire a souvent été soulevée, toujours très controversée... sauf dans un cas: celui de la Myofasciite à macrophage, maladie auto immune où le patient déclenche différents symptomes invalidants et où, des médecins-chercheurs ont fini par découvrir l'origine du mal: la présence de globules blanc anormaux contenant des cristaux d'aluminium dans les muscles.
L'origine de l'aluminium dans les muscles n'est pas restée mystérieuse longtemps! car les zones de biosies positives correspondent aux zones où les malades ont été vaccinés (épaule et trapèze).
Cette maladie est d''apparition récente, car avant les vaccins anti-hépatite B, on vaccinait en sous-cutané, depuis les années '90, les médecins ont pris l'habitude de vacciner en intra-musculaire...

En dehors de cette pathologie où la biopsie permet de façon définitive de créer un lien de cause à effet avec les vaccins contenant de l'aluminium, il n'existe aucune certitude pour les autres pathologies, mais de sérieux doutes subsistent pour plusieurs maladies, notament la sclérose en plaque et d'autres atteintes neurologiques.

L'Aluminium contenu dans les vaccin est il un problème?

oui et non, ce qu'il faut savoir (ce que moi même j'ignorais jusqu'à récemment) c'est que les industries pharmaceutiques utilisent ce qu'ils appelent pudiquement des "adjuvants de l'immunité", par cette périphrase, il faut comprendre "immunostimulant".
L'hydroxyde d'aluminium est encore à ce jour le plus utilisé, sans aluminium, certains vaccins ne seraient pas plus efficaces... que des seringues d'eau! Donc inutiles et surtout... invendable!

Existe t'il des cas connus de spondylarthrite post vaccinale?

oui, mes les cas sont sous évalués, peu de médecins acceptent de déclarer les cas à l'AFSSAPS, l'exemple de Christiane G illustre bien le problème: le lien est difficile à établir, les médecins ne se "mouillent" pas, bref, l'éternelle histoire du pot de terre contre le pot de fer...

Christiane G, spondylartrite et vaccin contre l'hépatite B


lu sur le site de l'association spondylis:
"VIVIANE de Sacy et JEROME de St Quentin en Yvelines sont les deux premières personnes a nous avoir contacté pour nous signaler que les premières manifestations de leur spondylarthrite ankylosante s’étaient déclenchées à la suite d’une vaccination anti-hépatite B. Et depuis, à chaque Journée d’Information Médico-Sociale organisée par SPONDYLIS, ou à nos permanences, d’autres témoignages se font jour… A l’instar d’Isabelle qui, infirmière, a été vaccinée pour raisons professionnelles. La spondylarthrite s’est déclarée après le deuxième rappel. Depuis, Isabelle a cessé sa profession…"

Mon cas, rhumatisme psoriasique/spondylarthrite à 18 ans, les premiers symtomes articulaires survenu au moment du premier rappel, soit 1 mois après le début de la vaccination, comme je suis HLAB27+ donc prédisposé, mon généraliste n'a jamais voulu déclarer mon cas, pour lui le gène de prédisposition est suffisant et nécessaire à la maladie, donc le lien avec le vaccin serait une coïncidence. Je n'ai jamais accepté ce point de vue. J'entame actuellement auprès de l'association de victime du vaccin de l'hépatite B REVAHB les démarches nécessaires pour que mon cas soit ENFIN DECLARE A L'AFSSAPS.

il y a t'il des vaccins à risque?

si l'on concidère la prise d'immunostimulant chez des personnes prédisposées (comme nous, souvent HLAB27+), alors les vaccins contenant de l'aluminium peuvent être considérés comme à risque et il faudra peser le pour et le contre. Pour ceux déjà atteint de la maladie, regardez vos carnets de santé et cherchez si vous premiers symtômes suivent des vaccinations?

liste des vaccins contenant de l'aluminium

La réponse des laboratoires?

extrait de: ligue nationnale pour la liberté vaccinale
Ainsi, le 10 FÉVRIER 1992 le Docteur Marie-Thérèse NUTINI de l'Institut PASTEUR VACCINS répondait à un médecin s'interrogeant sur la possibilité d'une corrélation entre spondylarthrite ankylosante et vaccination Hépatite B :

" Il est maintenant admis qu'une stimulation de l'immunité quelle qu'elle soit ne peut pas créer de novo une maladie auto-immune mais elle peut la révéler ou provoquer une poussée. Voici les recommandations actuelles dans ce type de pathologie : · contre indiquer dans la mesure du possible les vaccins viraux vivants · s'en tenir aux vaccins strictement nécessaires, vacciner loin d'une poussée de la maladie (1 an 118 mois) Il est évident que : · le rapport risque/bénéfice de la vaccination doit être pesé soigneusement · dans la cas où cela est possible, des titrages d'anticorps préalables permettront éventuellement de faire l'économie d'une vaccination' · en cas de vaccination, un titrage post-vaccinal permettra d'évaluer la réponse vaccinale. "