Même si le titre de ce message peut pretter à rire, ce qui va suivre aurait probablement mis de l'eau au moulin du Dr Seignalet, lui qui dans son régime exclu la bière, il aurait trouvé dans ce qui suit un grand intéret.

Je suis le premier à pouvoir témoigner que la bière ne réussit pas à mon arthrite, sous peine de réchute, et la lecture de ce petit article médicale me donne peut être une réponse...

source: PUBMED.

Anti-saccharomyces cerevisiae IgA antibodies are raised in ankylosing spondylitis and undifferentiated spondyloarthropathy.

Hoffman IE, Demetter P, Peeters M, De Vos M, Mielants H, Veys EM, De Keyser F.

Department of Rheumatology, Ghent University Hospital, Ghent, Belgium. Ilse.Hoffman@rug.ac.be

OBJECTIVES: To investigate whether anti-Saccharomyces cerevisiae antibodies (ASCA), a marker for Crohn's disease (CD), are present in spondyloarthropathies (SpA) and in the subgroups ankylosing spondylitis (AS), undifferentiated SpA (uSpA), and psoriatic arthritis (PsA), in comparison with healthy and inflammatory controls (patients with rheumatoid arthritis (RA)). METHODS: ASCA IgA and IgG levels were measured with an enzyme linked immunosorbent assay (ELISA) kit (Medipan, Germany) in 26 patients with CD, 108 patients with SpA (43 patients with AS, 20 patients with uSpA, 45 patients with PsA), 56 patients with RA and 45 healthy controls. Gut biopsy samples were available in 18 AS and 10 patients with uSpA, these samples were screened for the presence of inflammation. RESULTS: Both ASCA IgG and IgA levels were raised in CD compared with healthy controls and patients with RA. ASCA IgA, but not IgG levels, were higher in SpA than in both healthy and RA controls. ASCA IgA levels were raised in AS and uSpA, but not in PsA. No significant differences in ASCA IgA levels were noted between patients with SpA with and without histological gut inflammation. CONCLUSION: ASCA IgA levels are significantly higher in SpA, and more specifically in AS, than in healthy controls and patients with RA. This is the first serum marker associated with SpA. No correlation between the presence of subclinical bowel inflammation and ASCA IgA levels was noted. However, it remains to be evaluated whether patients with SpA with ASCA have an increased risk of developing CD.

traduction de la conclusion:

les anticorps ASCA, IgA dirigés contre le saccharomyce cervicae (communément appelé levure de bière) sont significativement élevés dans les spondylarthropathies et plus spécifiquement dans la spondylarthrite ankylosante que chez les témoins sains ou les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. il n'a pas été noté de corrélation entre une inflammation intestinale subclinique et les taux élevés d'ASCA. Toutefois il reste à évaluer si les patients atteints de spondylarthropathies avec ASCA ont un risque plus important de déclencher une maladie de Crohn.


##################

Mise à jour  20 juin 2005


Apparemment, je ne suis pas le seul à voir la levure de bière comme un ennemi potentiel, du fait de sa proximité avec le Candida Albicans: une levure connue pour provoquer des mycoses digestives et affaiblir les sujets.


site de l'AFA

Citation :


RetourMaladie de Crohn et oligomannosides de levures. Vers une piste étiopathogénique à partir des ASCA.

Dr Daniel Poulain
Laboratoire de Mycologie Fondamentale et Appliquée - Inserm E0360, - Faculté de Médecine de Lille - Place de Verdun- 59045 Lille Cedex

La maladie de Crohn (MC) et la recto-colite hémorragique (RCH), sont deux affections distinctes pour lesquelles les stratégies thérapeutiques sont différentes. Afin d'aider les cliniciens à un diagnostic différentiel plus précoce avec des outils moins invasifs, différents marqueurs sérologiques ont été décrits et étudiés. Parmi eux les anticorps dirigés contre la levure de bière Saccharomyces cerevisiæ ont été associés à la MC. Nous avons développé un test permettant la détection de ces anticorps, que nous avons dénommés ASCA et montré qu'ils étaient présents chez 60 % des patients atteints de MC, mais aussi chez 20 % de leurs parents sains et seulement 0 à 5 % chez des sujets témoins. Si l'intérêt diagnostique des ASCA est aujourd'hui établi, les mécanismes de leur production ne sont pas clairement identifiés. Nos travaux récents ont montré que la levure Candida albicans, commensale naturelle très fréquente du tube digestif humain, et génétiquement proche de Saccharomyces cerevisiæ, pouvait générer des ASCA.

Le but de ce travail est de mieux comprendre les mécanismes de production des ASCA et de confirmer le rôle de Candida albicans. Le premier volet du projet vise à préciser la nature des molécules de Candida albicans à l'origine des ASCA, et d'en étudier l'expression dans les tissus humains et animaux. Le second volet, épidémiologique, consistera à définir chez l'homme les relations entre le portage de Candida albicans, les ASCA et la MC. Ce travail devrait permettre de mieux définir les bases microbiennes, immunologiques et génétiques de la production des ASCA et aboutir ainsi à une meilleure compréhension des mécanismes de la MC au travers de l'étude de l'un de ses marqueurs les plus puissants.


Pour rappel, les anticorps ASCA sont aussi présents dans les spondylarthropathies, et que , dans les spondylarthropathies, les lésions intestinales sont proches des lésions de la maladie de crohn, certains chercheurs voient l'intestin des malades de spondylarthropathies comme des modèles d'intestins malades de crohn "à minima".

Les découvertes du lien "levures-inflammation intestinale- articulation" sera peut être un jalon des futures progrès thérapeutiques pour ces deux pathologies qui partagent certainement des mécanismes communs: Crohn et SPA.


###################


Mise à jour Octobre 2006:

lire la suite là: http://alimentation.canalblog.com/archives/2006/10/21/2960400.html