Sujet sérieux, on n'est pas le 1er Avril!!

Les
scientifiques l'ont découvert en 1984, le sang des malades souffrant de
SPA présente des anticorps capablent de réagir avec des chromosomes de
mouche: voir ici

Mais
20 ans plus tard, des chercheurs de l'université d'Innsbruck,
Austriche, on mis un point un test sanguin permettant de diagnostiquer
la SPA avec une fiabilité de 95%. Tout celà avec un antigène de mouche:
voir ici

L'histoire ne dit pas pourquoi les malades de SPA produisent ces anticorps, affaire à suivre.

J'espère
que ce test permettra aux malades d'être diagnostiqués plus rapidement,
car entre les premières douleurs et le diagnostic de SPA, il s'écoule
souvent ...2 ou 3 ans.