Voici un "case report", en bon français, celà signifie "cas clinique", il est publié sur Pubmed, la librairie médicale qui donne accès à énormément d'articles et publications scientifiques.

Selon les critères d'Amor, on peut parler de spondylarthropathie (HLAB27+ / sacroiléite bilatérale / douleur nocturne= 6 point)

Rémission clinique d'une sacro-iléite HLAB27+ durant un régime végétarien

Ambulanz fur Naturheilverfahren und Umweltmedizin, Abteilung Innere Medizin II, Universitatsklinik Freiburg. rhuber@med1.ukl.uni-freiburg.de
2001

avant propos: les effets positifs du jeûne et du régime végétarien chez les patients souffrant de maladies rhumatologiques sont rapportés par la littérature
Histoire de la maladie: Nous présentons un patient de 33 ans présentant une sacro iléite bilatérale HLAB27+, diagnostiquée par technique IRM. Depuis environ 10 ans, il présentait une douleur dans la région sacro-iliaque. De nombreuses séances de kinésithérapie, une cure, un traitement médicament associant sulfasalazine (salazopyrine°) et doxycycline (antibiotique) n'ont pas eu d'efficacité. Ce patient était dépendant des doses journalières de meloxicam° 2x7.5mg (AINS) et ibuprofene° 400-800mg (AINS), avec comme antalgique du tramadol° à la dose de 50 à 150mg (dérivé morphinique, en france=contramal°), mais les douleurs de soirée et noctures, ainsi que la raideur matinale persistaient sous ce traitement.
Traitement: nous avons recommandé un régime végétarien temporaire, avec, par exemple l'élimination complète des protéines et graisses animales.
Evolution: 3-4 jours après le changement alimentaire vers un régime végétarien, les plaintes se sont améliorées distinctement et constamment. Après la réintroduction de viande la 6e semaine, les plaintes se sont empirées. le retour au régime végétarien s'est traduit par une amélioration significative de la douleur et de la raideur matinale.
Pour la consultation à trois mois après le début du régime, les prise d'ibuprofene et de tramadol ont été stoppées, le meloxicam a été réduit à 1x7.5mg/j. Le patient était presque asymptômatique.
Conclusion: Il a été démontré dans ce cas de sacro iléite réfractaire aux autres traitements, qu'un régime végétarien à apporté une amélioration convaiquante des symptômes.

S. Karger Freiburg, 2001