1: Clin Rheumatol. 2006 Aug 29; [Epub ahead of print]Click here to read Links

Un lien possible entre la maladie de crohn et la spondylarthrite ankylosante via les infections à klebsiella.

School of Biomedical and Health Sciences, King's College London, 150 Stamford Street, London, SE1 9NN, UK.

La Maladie de Crohn est une maladie inflammatoire de l'appareil digestif qui peut intervenir suite à une conjonction de facteurs environementaux et génétiques. Les germes Klebsiella sont supposés jouer un rôle important dans l'apparition et la chronicité de la maladie au travers de mécanisme de mimétisme moléculaire. Cette supposition est basée sur les résultats de divers études où les les taux d'anticorps anti-klebsiella sont significativement élevés: contre la bactérie intégralement, ainsi que des préparations à base de klebiella pneumonia et des anticorps contre les collagènes type I, III, IV et V qui ont été détectés chez des patients atteint de Crohn et de SPondylarthrite Ankylosante. IL existe une similitude moléculaire démontrée entre la "nitrogénase de klebsiella" et le gène HLA B27 ainsi qu'entre "la pullulanase de klebsiella" et les fibres collagènes de type I, III et IV. De plus, un corrélation significativement positive et une activité de fixation par réactions croisées a été démontré entre les anticorps anti-klebsiella et les anticorps anti-collagène chez les patients Crohn et SPA. Le traitement précoce des patients Crohn avec des mesures anti-klebsiella est proposé, ce qui peut impliquer l'usage associé des antibiotiques et d'un régime pauvre en amidon avec d'autres traitements classiques: immunomodulateurs, immunosuppresseurs