Parfois le lecture des commentaires laissés sur mon blog me font très plaisirs, car ils rendent la démarche et l'existence même de ce blog justifiée: si les médecins critiquent les travaux du Dr Seignalet sans même les avoir lu, les malades eux, constatent que la méthode leur fait le plus grand bien.

je recopies donc ici le message de Boris, laissé en commentaire sur le blog ici:

"

petite expérience perso

Je suis tombé malade à 23 ans j’en ai aujourd’hui 26.
Atteint de pathologie rhumatologique extrêmement virulente depuis 2 an et ½, j’ai adopté le régime du docteur Seignalet depuis 1 ans. Dés le départ et avant de prendre connaissance du livre j’avais supprimé certains composants de mon alimentation.
Cela m’a valu les critiques de certains médecins généralistes et spécialistes.
J’ai continué dans cette voie et sur les conseilles de proches catastrophés par un état de santé dégradé et proche du handicap.
En adoptant la méthode en question, une amélioration quasi immédiate et progressive s’est faite sur l’ensemble des symptômes.
A ce jour après un ans de pratique, mon état général et bien plus satisfaisant.
Il existe encore des douleurs et certaine fois de la fatigue, mais j’ai pu reprendre une activité et une vie normale.
Quand je découvre les critiques faites sur cette méthode et les conclusions du docteur Seignalet par les autres médecins. J’ai l’impression de retomber dans le parcourt infernal de soins, de médication et de diagnostiques variés.
Un seul constat pour moi. Le résultat !
Très décevant avec un suivi médicale traditionnel et les traitements allopathiques. Très satisfaisant avec l’application stricte du régime et de la méthode Seignalet.
Heureusement que la toute puissante institution de la médecine allopathique traditionnelle et ses lobbys n’ont pas le pouvoir de nous imposer un parcourt de soin d’autorité.
Quand on pratique la médecine, le malade ne doit il pas être au centre des préoccupations ? L’essentiel n’est t’il pas qu’il aille mieux ?
Lorsque la médecine traditionnelle n’apporte pas ou peu de solution et que le malade adopte une démarche de soins différente, si il y trouve un bénéfice et qu’il en fait part cela mérite d’être pris en compte !
Que l’ego de la médecine traditionnelle et celui de ces adeptes intégriste en souffre ou pas, l’essentiel c’est bien pour le malade d’aller mieux.
Le débat sur l’allopathie est plus que large, dans mon explication sur le parcourt de soins et le comportement très critiquable de certains médecins, j’en passe et des meilleures.
Beaucoup de malades comprendront ce dont je parle.
Ce qui me rassure c’est que si ces médecins intégristes ont la certitude d’avoir raison, nous avons la certitude d’aller mieux.

Posté par Boris, 18 octobre 2005 à 18:05"